More views

Berlin - Histoire du Second Conflit Mondial n°56

Le 25 avril 1945, Berlin et l'Allemagne nazie tombent grâce à la puissance militaire soviétique. L'histoire prend un nouveau tournant.

Choose the version you want

Print version

€6.95 -50%
Special Price €6.95 instead of Regular Price €13.90 -50% -50%
In stock
Product description

La chute de Berlin

Berlin, 16 avril 1945, l’Armée rouge est proche de Seelow, un petit village à 40 km de Berlin. Dans la capitale du Reich agonisant, la résistance s’organise ; alors que les troupes du Volkssturm sont réquisitionnées, les dignitaires du Reich qui ont survécu – ou n’ont pas encore fui – se préparent à fêter l’anniversaire de leur Führer. C’est un Hitler déconnecté des réalités de la guerre et bien différent du leader charismatique des débuts qui s’apprête à célébrer son cinquante-sixième anniversaire ! Après la fête, quelques dignitaires du régime prennent la fuite précipitamment – ce que les habitants de Berlin appelleront « la fuite des faisans dorés »… Le 25 avril, l’assaut de la ville est donné ; Berlin est défendue par les troupes trop âgées ou trop jeunes du Volkssturm. Le quartier des ministères et du Fürherbunker est lui défendu par une poignée de volontaires SS venant de différentes divisions, on recense 300 volontaires français de la division « Charlemagne », des Scandinaves de la division « Nordland », quelques volontaires britanniques et espagnols. Ces soldats perdus se battent avec une telle énergie que les Soviétiques sont contraints d’amener des pièces d’artillerie pour les déloger. Pendant que les combats font rage, Hitler continue de donner des ordres et de manipuler des troupes imaginaires sur ses cartes d’état-major…  La chute de Berlin et la fin de la guerre à l’Ouest allaient ainsi profondément modifier à la fois la géopolitique de l’Europe, mais également les mentalités, jetant ainsi les bases de la Guerre Froide. L’Allemagne devenant l’enjeu de crispations militaires et diplomatiques jusqu’à la construction du fameux « mur » de Berlin. Par un effet de miroir inversé, l’Allemagne allait passer du symbole de l’oppression raciste à celui d’enclave de paix menacée par l’Union soviétique... Bonne Lecture, Claude Toupin & Philippe Ilial

Dossier Spécial : La chute de Berlin "Der Untergang"

LES ACTUS "EN BREF" DÉCÈS DU DERNIER COMPAGNON DE LA LIBÉRATION, HUBERT GERMAIN

LES CORRESPONDANTS DE GUERRE DE 1918 À 1939 Voir et raconter la guerre à l’ère des masses

LA CONFÉRENCE DE WANNSEE OU L’ORGANISATION DE LA « SOLUTION FINALE »

LA CHUTE DE SINGAPOUR DÉCEMBRE 1941- FÉVRIER 1942

KURT DALUEGE UN NAZI DE LA PREMIÈRE HEURE À LA TÊTE DE LA POLICE DU REICH

LA 8e DIVISION SS DE CAVALERIE FLORIAN GEYER

LES ATTENTATS CONTRE LE FÜHRER OU L’ÉCHEC DE LA WEHRMACHT

FRANÇAIS SOUS UNIFORME ALLEMAND

More Information
More Information
Country of Manufacture France
Reference number 13021-HI2 56
Editor Diverti Editions
Page number 160
Our clients also liked
Reviews
Write Your Own Review
Add your comment:Berlin - Histoire du Second Conflit Mondial n°56

The personal data collected concerning you is processed by Diverti Editions for the following purposes: assigning a rating - with a comment - to a product. The data is kept for the duration of the product's existence in the website's catalogue. You have the right to access, rectify, transfer and delete your personal data. To exercise this right, please contact: Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Personal data protection policy.

By clicking on “Create an account”, I accept the general terms and conditions of sale (GTC).