History
More views

La grande histoire des Tsars de Russie - Hors-série numéro 2 de la Marche de l'Histoire

Short description

La Russie ne naît certes pas avec le régime tsariste. Ses origines remontent bien plus loin, jusqu’aux premiers souverains de la principauté – la Rus’– de Kiev. Puis, sous l’impulsion des grands-princes de Moscou, la Russie se libère du joug mongol et démarre un spectaculaire mouvement d’extension. Figure redoutable et fascinante, Ivan IV le Terrible (1533-1584) est le premier d’entre eux à se faire couronner tsar, marquant ainsi sa volonté d’exercer un pouvoir absolu.

€9.90
In stock
More Information
Country of Manufacture
Reference number 9766-HI9 HS 12
Editor Diverti Editions
Product description

Parmi les grands bouleversements géopolitiques qu’ont amenés les turbulences de la Première Guerre mondiale, la chute du régime impérial russe, dont on commémore cette année le centenaire, est peut-être celui qui a le plus marqué les esprits. Par ses conséquences, bien entendu, avec l’émergence de la puissance soviétique et la bipolarisation du monde, mais aussi parce que le système politique qui s’effondrait à cette occasion était jusqu’alors apparu comme consubstantiel à l’immense et mystérieuse Russie. Voilà peut-être la principale origine de la fascination que les tsars exercent encore de nos jours : ils sont intrinsèquement liés à l’histoire grandiose, unique, parfois brutale et tragique, de cet immense empire.

DE LA SAINTE RUSSIE À L’EMPIRE RUSSE - Leur puissance et la grandeur de leurs réalisations ne doivent pas faire oublier que les tsars sont les héritiers d’une bien longue histoire ; plusieurs siècles au cours desquels se sont progressivement élaborées les bases de la puissance et de la culture russes. Après la Rus’ de Kiev, le premier État constitué de la région, puis le choc de l’invasion et de l’occupation mongoles, la Russie s’est peu à peu reconstruite autour de Moscou. Par bien des aspects, les derniers souverains moscovites préfigurent ce que sera la grande autocratie tsariste.

 

FOCUS Alexandre Nevski

IVAN LE TERRIBLE - Ivan IV le Terrible (1533-1584) est l’archétype du despote russe, que les penseurs européens se sont longtemps plu à dénoncer, parfois pour mettre en garde contre les dérives de leurs propres monarques. Violent, cruel, dément même, le tsar l’a été, indéniablement. Mais il a aussi été un réformateur qui a tâché, notamment dans les premières années de son règne, de limiter la puissance de la noblesse et de réaffirmer le rôle central de la monarchie. Personnage complexe, Ivan le Terrible s’inscrit dans une histoire tragique, où la mort, la trahison et les intrigues étaient monnaie courante.

FOCUS La nécropole des tsars

FOCUS Le temps des troubles

PIERRE LE GRAND, LE RÉFORMATEUR - Proclamé « Empereur de toutes les Russies » par le Sénat en 1721, Pierre 1er, dit « le Grand » en raison de l’empreinte formidable qu’il a laissée dans l’histoire russe, est un souverain hors-norme. Davantage que pour ses conquêtes militaires, c’est pour son incroyable œuvre de réformateur qu’il est entré dans la postérité. Profondément marqué par la culture et les techniques européennes, il fait partie de ces tsars éclairés qui tâcheront de tourner leur royaume vers l’Europe ; une volonté parfaitement symbolisée par le changement de capitale, Moscou se voyant abandonnée au profit d’une ville entièrement nouvelle, bâtie selon les codes culturels européens : Saint-Pétersbourg.

FOCUS Boris Kourakine, le diplomate

FOCUS La fondation de Saint-Pétersbourg

CATHERINE, L’IMPÉRATRICE ROUGE - Figure ô combien paradoxale que Catherine II de Russie ! Élevée dans la religion protestante et la culture germanique, elle a incarné mieux que quiconque la brutale et glorieuse épopée de l’empire russe. Admiratrice des Lumières, elle a fermé son royaume à toute réforme sociale. Froide et impitoyable, elle a multiplié les amants et favoris, pour lesquels elle a su faire preuve d’une générosité à toute épreuve.

FOCUS L’impératrice Marlene

NICOLAS II ET LA FIN DU TSARISME - Les contemporains du dernier tsar pouvaient-ils imaginer qu’avec lui s’effondrerait le système impérial qui présidait aux destinées russes depuis plus de trois siècles ? Peut-être pas, car Nicolas II, personnalité discrète et assez conventionnelle, ne suscitait pas d’hostilité particulière, parvenant même à certains succès en matière de développement. Sa chute est-elle si surprenante ?

FOCUS Alexandre III (1881-1894)

FOCUS Raspoutine

FOCUS Les œufs Fabergé

DÉCOUVERTE TOURISTIQUE

SAINT-PÉTERSBOURG Capitale touristique et culturelle - Fondée par le tsar Pierre le Grand en 1703, Saint-Pétersbourg a d’emblée été conçue comme une fenêtre ouverte sur l’Europe. Au début du XVIIIe siècle, l’ambition du maître de la Russie est des plus claires : la nouvelle cité doit être l’emblème d’une nation qui n’aura plus rien à envier à la France, à l’Angleterre ou à l’Allemagne en matière de prospérité et de modernité ! C’est à cette volonté inédite que la grande ville, paradis touristique et capitale culturelle, doit cette architecture unique qui, nuançant de toutes les couleurs du génie russe les apports italiens ou français, a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1990.

Reviews
Write Your Own Review
Add your comment:La grande histoire des Tsars de Russie - Hors-série numéro 2 de la Marche de l'Histoire